Quel régime matrimonial choisir ?

Quel que soit le statut de l’union qui sera choisi, les époux sont soumis à un régime de base, impératif et obligatoire : le régime primaire.

Concernant vos biens, vous êtes libres de fixer leur sort par un contrat de mariage conclu avant la célébration de l’union ou au cours de celle-ci.

Si vous décidez de ne pas établir de contrat de mariage, vos biens seront soumis régime légal français qui est la communauté de biens réduite aux acquêts

(
Définition du Mot « Acquêts » : Les acquêts sont les biens que les époux acquièrent au cours du mariage : ce sont les biens communs)

Le contrat de mariage, institue un régime matrimonial spécifique, lequel engendre des règles de gestion et de disposition des biens.

L’établissement de votre contrat de mariage doit être fait par le Notaire de votre choix, avant la célébration de votre union.

Il n’existe pas de régime matrimonial standard, et il est au contraire recommander d’adapter son régime matrimonial à sa vie de famille.

Le choix du régime matrimonial doit être réfléchi par les futurs époux, ensemble, au regard de leur vie actuelle et future, mais aussi de la perception de leur avenir professionnel.

Il peut paraître difficile, au stade du début de votre union, de prévoir un avenir qui peut vous sembler lointain et les éventuelles difficultés que vous pourrez rencontrer.

A votre image et dans la perspective de l’évolution de votre vie de famille, Maître Edith CHEVILLARD VELLA, avocat du Barreau de LYON spécialisée en matière familiale, peut vous conseiller sur le régime le mieux adapté, que vous pourrez finaliser avec votre notaire.