Comment contester une filiation en justice ?

Antérieurement, il existait une dizaine d’action permettant de contester une filiation établie, selon la nature de la filiation remise en cause.

Aujourd’hui il n’existe plus que trois actions :

  • L’action en contestation de la maternité ou de la paternité,
  • L’action en contestation d’une reconnaissance paternelle,
  • L’action en contestation de la possession d’état.

Ces différentes actions en justice sont introduites selon des règles spécifiques en fonction du mode de filiation établi sur l’enfant.

Elles sont également soumises à des conditions strictes ainsi qu’à des délais.
Ces procédures nécessitent l’intervention obligatoire d’un avocat.

En tant qu’avocat spécialisé, Maître Edith CHEVILLARD VELLA, avocat au Barreau de LYON (69), vous apportera son expertise et sa compétence dans la conduite du procès.